INAUGURATION STATION HYDROGENE POUR LES BUS

Hier matin inauguration d’une station d’alimentation en hydrogène pour les bus et les taxis par le Maire de Versailles aux Loges en Josas . Avec le soutien de la Région et d’ IDF mobilité, c’est une vraie solution pour lutter contre la pollution et le réchauffement climatique, car le moteur rejette de la vapeur d’eau. Une nouvelle et vraie réponse écologique aux pourfendeurs des automobiles en ville qui s’ajoute aux véhicules électriques et qui permet de conserver sa liberté de choix du mode de déplacement.

Aucun texte alternatif disponible.
L’image contient peut-être : voiture et plein airL’image contient peut-être : 1 personne, debout et intérieur
L’image contient peut-être : 1 personne, debout et plein air

Manifestation de Soutien à l’institution du Département du Val de Marne

Les élus départementaux de toutes les tendances politiques étaient réunis le 7 février devant la Préfecture pour affirmer leur attachement à une institution utile à tous et qui va bien: en ces temps d’inondations et de neige, les agents du département ont été présents jours et nuits pour aider nos concitoyens et assurer leur sécurité. Sa suppression ouvrirait une longue période de pagaille et d’incertitudes pour nos services publics!

3 février 2018: Lancement du tunnelier à Champigny

Un événement spectaculaire, la mise en place de la couronne du Tunnelier qui va commencer à creuser la galerie de service du futur métro du Grand Paris Express: 160 tonnes suspendues dans les airs avant d’être descendues à 22 mètres sous terre. Dbut du plus important investissement jamais réalisé en transports urbains, avec 30 tunneliers qui seront installés en Île de France pour percer plus de 160 km de tunnels. Un programme de plus de 30 milliards d’Euros qui v révolutionner nos modes de déplacement en Région Parisienne à partir des années 2024…Il faut tenir les calendriers et ne pas remettre en cause ce qui a été approuvé et est attendu par l’immense majorité des franciliens.

Marathon des voeux dans le département du Val de Marne

En janvier, presque toutes les soirées ont été l’occasion de voir et entendre les maires de notre département présenter les projets de leur ville. Échelon le plus proche de nos concitoyens, la commune est aujourd’hui fragilisée par une politique de recentralisation sur des administrations qui se superposent en Ile de France. Le président de la République a ouvert une boite de Pandore avec l’annonce d’une  réforme territoriale sans cesse reculée: il est vrai que son prédécesseur avec les lois MAPAM et NOTRE avait déjà sérieusement déstabilisé nos institutions. La suppression possible des départements de petite couronne ouvrirait une nouvelle période d’instabilité qui ajouterait encore à la pagaille institutionnelle. La Métropole du  Grand Paris est une création inutile et inefficace et il serait urgent de la fusionner avec la Région Ile de France, s’appuyant sur les départements et le bloc communal ( territoires transformés en EPCI, et communes).

Ce message a été lancé avec force par Valérie Pécresse:

vœux de Valérie Pécresse à la Région

aux voeux de la Région avec Marie Christine Ségui , Laurent Jeanne et Sylvain Berrios

A Limeil révannes avec Françoise Lecoufle

A la permanence LR

A la permanence des élus minoritaires LR du Val de Marne

A Villeneuve Le Roi avec Didier Gonzales

A Villecresnnes avec Gérard Guille

A Noiseau avec Yvan Femel

A Villiers sur Marne avec Jacques Alain Bénisti

Au Perreux avec Chrystel Royer

A Nogent avec JJP Martin, notre sénateur Christian Cambon et notre Préfet Laurent Prévost

A Saint-Mandé avec Patrick Beaudoin

A Joinville avec Olivier Dosne

A Marolles avec Sylvie Gérinte et notre sénatrice Catherine Procaccia

Cérémonies du 8 mai 1945 à Sucy

Un message de paix porté par nos jeunes générations avec le témoignage de nos anciens. Nous avons participé à une  remise de décoration à Monsieur Robert Massip qui a reçu l’insigne des dix ans de porte-drapeau de l’UNC par Madame le Maire. Monsieur Massip, engagé dans la résistance à 19 ans, puis dans les FFI pour la durée de la guerre,  est titulaire de la médaille de la résistance française, de la croix du combattant volontaire 1939/1945, de la croix du combattant et de la médaille de la reconnaissance de la nation. Par leur engagement et leur fidélité à nos cérémonies nos  porte-drapeaux méritent notre reconnaissance. Enfin, l’harmonie municipale a défilé dans Sucy et joué avec talent plusieurs marches devant l’esplanade de l’espace Jean-Marie Poirier.

20170508_112105_resized 20170508_112227_resized 20170508_112228_resized_1 20170508_112237_resized 20170508_112245_resized 20170508_112518_resized_1 20170508_112628_resized_1 20170508_112630_resized 20170508_112747_resized_1 20170508_113149_resized 20170508_113157_resized_1 20170508_114038_resized_1 20170508_114556_resized_1 20170508_114743_resized_2 20170508_114744_resized_1 20170508_114802_resized_1 20170508_114817_resized 20170508_120322_resized

Une année d’action en faveur des Val-de-Marnais !

Lien

 

L E M AG A Z I N E D U D É PA R T E M E N T • N ° 33 6 • JUI L L E T-AOÛ T 2 016
DÉBATTRE EN VA L- DE-MARNE

Notre groupe vient de sortir un bilan intitulé « Printemps 2015 – Printemps 2016 : une année d’action en faveur des Val-de-Marnais ! » qui fait le point sur nos principales initiatives et prises de position face à la majorité départementale communiste-socialiste-écologiste depuis les élections départementales de mars 2015

Cliquez sur ces liens:

www.valdemarne-autrement.fr

https://www.facebook.com/94autrement

Signature du contrat de financement de la prolongation de la RN 406 jusqu’au Port de Bonneuil

Nous l’attendions depuis près de 20 ans, et encore plus depuis la mise en service du 393 qui avait réduit d’une voie dans chaque sens la RD 10 entre Sucy et Créteil. La croissance inexorable du fret poids lourds dans notre territoire pourra enfin être partiellement canalisée grâce au prolongement de la RN 406 jusqu’au Port de Bonneuil, plate forme multimodale fluviale, ferrée et routière, qui attire plus de 3000 camions quotidiennement. Ceci a été rendu possible grâce à la participation de la Région Ile de France, du Département du Val de Marne, du Port autonome de Paris et du Territoire 11 qui sont venus compléter un financement que l’Etat ne pouvait pas assurer seul! De plus Valérie Pécresse nous a annoncé la mise en oeuvre d’un plan routier à l’échelle de la Région afin de rattraper plus de 15 ans d’immobilisme. Oui, les équipements routiers sont indispensables et contribuent à la protection de notre environnement comme à notre qualité de vie!IMG_0238 IMG_0263 IMG_0275

Conseil de Territoire du T 11: liste des membres du bureau exécutif

Président Monsieur Laurent Cathala, député Maire de Créteil

Le  Bureau est constitué de 14 vices-présidents et 8 conseillers délégués élus parmi les 74 membres du Conseil de Territoire:

1° vice-président : Jean-Jacques Jégou, conseiller municipal (MoDem) du Plessis-Trévise, précédemment président de la Communauté d’agglomération du Haut Val-de-Marne
2° vice-président : Régis Charbonnier, maire (PS) de Boissy-Saint-Léger
3° vice-président : Françoise Lecoufle, maire – conseillère départementale (LR) de Limeil-Brévannes
4° vice-président : Patrick Douet, maire (PCF) de Bonneuil-sur-Marne
5° vice-président : Marie-Christine Ségui, maire-conseillère départementale (LR) d’Ormesson
6° vice-président : Michel Gerchinovitz, 1er adjoint (PS) d’Alfortville
7° vice-président : Jean-Pierre Barnaud, maire (MoDem) de Chennevières-sur-Marne
8° vice-président : Jean-François Dufeu, conseiller municipal (PS) à Créteil
9° vice-président : Jean- Pierre Chaffaud, 2e adjoin (LR) de Sucy-en-Brie
10° vice-président : Danièle Cornet, conseillère municipale écologiste à Créteil
11° vice-président : Jean-Paul Faure-Soulet, maire (LR) de La Queue-en-Brie
12° vice-président : Martine Garrigou-Gaucherand, conseillère municipale déléguée (PCF) à Créteil
13° vice-président : Gérard Guille, maire (LR) de Villecresnes
14° vice-président : Serge Franceschi, 5e adjoint (PS) d’Alfortville.
Liste des huit conseillers délégués
 5 proposés par la droite et le centre
1° Yvan Femel, maire (LR) de Noiseau
2°Sylvie Gérinte, maire (LR) de Marolles-en-Brie
3°Cédric Tartaud-Gineste, conseiller municipal d’opposition (LR) d’Alfortville
4° Thierry Hebbrecht, conseiller municipal d’opposition (LR) de Créteil
5° Jean-Daniel Amsler, 1er adjoint (LR) de Sucy-en-Brie
3 proposés par la gauche
1° Delphine Melkonian, conseillère municipale (Société civile) à Créteil
2°François Vitse, 13e adjoint (PRG) d’Alfortville
3° Khadija Ouboumour, conseillère municipale déléguée (EELV) d’Alfortville.

 

Conseil de Territoire du T 11

t11-seance-du-3-fevrier-2016-creteil photo

Formation de l’exécutif du nouveau territoire: 22 membres ont été élus au Bureau mercredi 3 février à Créteil

 

 

 

 

 

 

Un grand merci à mes collègues conseillers du territoire T 11 pour la confiance qu’ils m’ont accordée en m’élisant au sein du Bureau comme conseiller délégué. Je porterai au sein de notre assemblée et auprès de nos partenaires institutionnels les besoins de nos concitoyens en matière de transports et déplacements, notamment pour la poursuite du développement de nos réseaux de bus SITUS, STRAV, SETRA, et RATP auprès du STIF et de la Région. Il nous faut obtenir le rattrapage d’investissements en transports, infrastructures, et accès à des emplois locaux qui nous ont tant manqués depuis des décennies sur le Sud Est du Val de Marne….sans même parler de la situation désastreuse de la ligne A du RER en ce jour de grève!

J’avais donné procuration à Madame Marie-Carole Ciuntu, Maire de Sucy, pour ce conseil, car au même instant je siégeais au comité d’INFOCOM 94, notre syndicat intercommunal qui gère l’informatique de nos communes et Etablissements Publics Territoriaux  en Val de Marne, au service d’ une population de 500 000 habitants (http://site.infocom94.fr). C’était également une importante réunion qui nécessitait la présence des élus pour assurer le quorum nécessaire à la validité de la tenue de l’assemblée. A l’ordre du jour plusieurs points importants, dont principalement le débat d’orientation budgétaire.

Je vous recommande la lecture de l’article de 94 citoyens de ce jour en cliquant sur le lien ci-après:http://citoyens.us6.list-manage2.com/track/click?u=e4f18acdb8ac98cef96799161&id=af55abdf2f&e=3b294bca46

Lundi 1° février: Audition de l’adjoint au maire de Paris concernant le projet de fermeture de la voie sur berge rive droite

Rive droite de la Seine piétonne dès 2016:  Paris ignore les banlieusards!

Nous étions une vingtaine de conseillers départementaux présents pour une commission d’aménagement consacrée à l’audition de Monsieur Christophe Najdovski, adjoint au Maire de Paris chargé des transports.

Etudes d’impact incomplètes, sous estimation volontaire des conséquences pour les Val de Marnais, allégations péremptoires et décision arbitraire de la ville de Paris de fermer la voie sur berge rive droite dès l’été 2016! Telle est la situation de ce projet, véritable provocation de la ville de Paris qui inaugure bien mal de ses relations avec ses voisins au sein de la nouvelle métropole!

En dépit des demandes que nous avons formulées pour prendre en compte progressivement les mesures compensatoires- notamment la réalisation de nouveaux moyens de transports en commun- qui ne pourront intervenir  qu’à moyen ou long terme- Monsieur Nadjovski a maintenu son objectif de fermeture de la voie sur berges dès cette année!

Nous avons exprimé de nombreuses réserves, souligné les protestations des acteurs économiques en Val de Marne, notamment les artisans, le caractère discriminatoire de cette décision, le risque de thrombose de la circulation aux abords des portes de Bercy et de Charenton, le mauvais fonctionnement de la ligne A du RER déjà saturée, l’insuffisance de l’offre de transports en commun en banlieue, la non prise en compte de la croissance rapide des transports logistiques par camions et de l’approvisionnement de Paris ( 7000 camions jours à Rungis!), et le calvaire de nos populations résidentes à l’Est, condamnées quotidiennement à deux ou trois heures de transport pour rejoindre leur lieu de travail parisien ou à l’Ouest de Paris….rien n’y fait, le projet va nous être imposé au nom de la protection des habitants de la ville de Paris…une fois de plus ceux de la banlieue n’existent pas et la vision égocentrique des élus socialistes et écologiques de la capitale est un véritable déni de démocratie. Comment la ville centre de trois millions d’habitants peut elle imposer sans vraie concertation une telle mesure qui interdit de fait l’ accès de la capitale aux automobilistes franciliens?

Cérémonie des vœux inter-religieux

Hier dimanche 31 janvier, a eu lieu en mairie de Sucy, notre traditionnelle cérémonie des vœux inter-religieux avec les représentants des responsables des communautés chrétiennes, juives et musulmanes de Sucy en présence des élus municipaux. Un beau message d’amour du prochain et des vertus du dialogue dans le respect des valeurs de la République. La laïcité garante et protectrice de la liberté des cultes. Un hommage également aux soignants- de la croix rouge notamment- qui sont intervenus au moment du drame des attentats du 13 novembre dernier.
20160131_162039_resized 20160131_162058_resized 20160131_162334_resized 20160131_162548_resized 20160131_164954_resized 20160131_164957_resized

Election du Président du Territoire T 11

Installation du nouveau Conseil de territoire et vote pour en désigner son Président hier soir, mercredi 27 janvier. Grâce à l’abstention de trois de nos collègues c’est Monsieur Laurent Cathala qui a été élu par 36 voix, contre 34 pour Monsieur Jean-Jacques JEGOU, avec trois votes blancs et un nul.
Que signifie un vote blanc dans une élection de ce type, sinon en fait un vote en faveur de Monsieur Cathala?
Ce dernier s’est engagé à promouvoir une gouvernance respectant la diversité et le paritarisme à 50/50 dans la composition de l’exécutif, ainsi que la volonté des communes et de leurs maires. DONT ACTE!
Dans les faits, que vont peser nos treize communes des anciennes communautés du plateau Briard et du Haut Val de Marne qui ne regroupaient que 116 fonctionnaires face aux 732 que comportait la Plaine Centrale et ses trois communes?
Je partage l’inquiétude de nos équipes. Notre territoire est atypique et riche de sa diversité, il nécessite un rattrapage important pour ses transports et ses infrastructures routières notamment. ..serons nous entendus et respectés ?20160127_191325_resized
20160127_191334_resized 20160127_193208_resized